• Poème

    Voilà trois jours, voilà trois nuits
    Qu’à chaque instant je pense à lui
    Son grand regard bleu me poursuit
    A travers chaque rêverie

    A tous mes moments de paresse
    Je m’imagine ses tendresses
    Espérant que jamais ne cesse
    La sensation de ses caresses

    Je m’abandonne à des langueurs
    J’ai des sentiments de chaleur
    Selon mes battements de cœur
    Et je m’approche du bonheur

    Lumière à travers les persiennes
    Je sens ses lèvres sur les miennes
    Et maintenant quoi qu’il advienne
    Assurément je serai sienne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :